Support & Downloads

Quisque actraqum nunc no dolor sit ametaugue dolor. Lorem ipsum dolor sit amet, consyect etur adipiscing elit.

j j

Contact Info
New York +(123) 456 -7890 innovio@mikado-themes.com 184 Main Street Victoria 8007
Folow us on social
Comment ne pas faire fuir un nouveau collaborateur ?

Comment ne pas faire fuir un nouveau collaborateur ?

 

Demain est le premier jour au sein de votre nouvelle entreprise.
Vous êtes nerveux et excité. Vous avez un million de questions en tête.
Qu’est-ce qui va se passer aujourd’hui? Est-ce que je vais m’ennuyer ? Comment sera mon bureau? Où est-ce que je vais manger à midi? Peut-être que mon manager me proposera de déjeuner avec lui !
Qu’en est-il de mon ordinateur ? Est-ce que je vais devoir utiliser le mien ? Aurai-je un téléphone portable?
Je me demande s’ils ont annoncé mon arrivée à tout le monde ? Ou du moins à mon équipe ?

 

Nous savons que si un processus d’intégration est bien fait et réussi, les chances que notre nouvel employé nous apprécie et veuille rester travailler chez nous s’élèveront à plus de 75%. Des études montrent que l’embauche d’un nouveau collaborateur coûte environ 40% du salaire annuel. Pourquoi ne consacrons nous pas notre argent au profit d’un bon plan d’intégration. Alors planifiez à l’avance le processus d’intégration !

Gardez à l’esprit que le commencement d’un nouveau job est un évènement très stressant pour l’employé.
Comment l’équipe des ressources humaines et les futurs collègues vont ils se comporter ?  Avec beaucoup d’empathie et de soutien ? Ou bien sont-ils plutôt distants et pas du tout ouverts ?
La vraie question est : Est ce que nous sommes capables d’offrir à ce nouveau collaborateur une véritable expérience ?
Si vous voulez créer une véritable expérience d’intégration, vous aurez besoin d’éléments spécifiques.

Laissez-moi vous dire quels sont LES INGRÉDIENTS ESSENTIELS.

 

Le pré-embarquement :

Le stress lié au début d’une nouvelle expérience professionnelle n’apparaît pas le premier jour de travail. Cela commence bien avant.
Le fait d’initier une interaction précoce en amont avec le nouveau collaborateur a un effet bénéfique et apaisant :
-Une vidéo inspirante du PDG.
-Quelques faits amusants sur ses futurs collègues.
-Une rencontre informelle avec l’équipe.
-Une lettre de bienvenue (Partagez une histoire sur la culture de la société. Parlez du code vestimentaire, car il se posera certainement des questions sur les vêtements à porter le premier jour. Racontez-lui comment le premier jour se passera…)
-Un message WhatsApp occasionnel du manager, pour lui rappeler que le travail commence bientôt.

Tout ce qui peut dire “vous êtes important pour nous et nous sommes ravis que vous veniez travailler ici”, renforcera sa conviction d’avoir pris la bonne décision de rejoindre l’entreprise.

 

Les outils de travail :

C’est bien de prêcher vos valeurs et de vous vanter des fruits frais que vous offrez tous les jours, mais ce n’est pas suffisant ! Donnez-lui l’accès au bâtiment et la carte et du parking dès le premier jour. L’ordinateur portable, le téléphone et tout autre matériel doivent être préparés avant l’arrivée du nouvel employé. Il n’y a tout simplement aucune excuse pour ne pas le faire. Vous attendez un nouveau talent dans votre entreprise ?  Eh bien, vous devrez le traiter comme tel.

Le manager :

Aujourd’hui, vous n’êtes pas autorisé à courir de réunion en réunion. Aujourd’hui, vous avez quelque chose de plus important à faire : Intégrer votre nouveau collaborateur. Ne le laissez pas vous attendre dans le hall ou devant une boîte mail vide. Ne le laissez pas lire des procédures et des règles sèches toute la journée. Vous l’avez engagé parce qu’il est compétent et qu’il vous facilitera la vie. Prenez du temps pour lui, parlez-lui de vous, faites-le visiter le bureau, invitez-le à déjeuner. Expliquez ensuite patiemment vos attentes, indiquez-lui par où commencer et avec qui parler et répondez à toutes ses questions.

Si vous pensez toujours que les talents resteront dans votre  entreprise uniquement pour l’argent, eh bien vous vous trompez.
« L’alchimie » avec un collaborateur ne se fait pas du jour au lendemain. C’est une relation dans laquelle vous devez apprendre à investir dès le début. Imaginez, dans un an, la complicité que vous aurez dans une réunion importante. Un simple regard suffira pour savoir comment répondre et agir face à une question «délicate».

Alors venez, annulez tout ce que vous avez sur votre agenda aujourd’hui , le  plus important est l’intégration de votre nouveau membre de l’équipe.

 
Ressources Humaines :

Tout d’abord, souriez ! Pas seulement une fois ! Et que cela ne semble pas forcé ! Les spécialistes des ressources humaines pourraient contaminer tout le monde avec leur bonne humeur. Il serait agréable qu’ils soient positifs, ouverts et prêts à aider sans lever les yeux au ciel.
Ensuite, vous devez connaître parfaitement l’entreprise. je ne parle pas de réciter les valeurs écrites sur les murs ou d’énumérer les avantages sociaux des employés. Je parle plutôt des détails techniques des produits, de la part de marché, des résultats financiers, de la concurrence, des opportunités. Vous devez comprendre le business de l’entreprises ainsi que les fonctions des employés. C’est le travail de toute une équipe !
En effet, un nouveau collaborateur doit être considéré comme un nouveau client par toute l’équipe des ressources humaines.

 
Le processus :

Ça y est. Me séduire et puis m’abandonner ! Un processus d’intégration sain couvre les 6 premiers mois de travail :
La formation.
-La lecture et la signature des politiques.
-L’explication et la compréhension des valeurs de l’entreprise
-L’accord sur les objectifs de performance.
-L’alignement des attentes.
-L’intégration dans l’équipe.
-La discussion sur le plan du développement personnel.
-Les séances de feedback continues.

Maintenant vous avez toutes les clés pour préparer et exécuter un bon plan d’intégration.En revanche, SPOC vous facilitera la tâche en accompagnant vos nouveaux collaborateurs tout au long de leur intégration et en assurant leur engagement et leur adhésion à la culture de l’entreprise.